Sauf avis de recherche, nous ne publions plus de photographies, vidéos ou articles d'auteurs d'attentats, afin d'éviter d'éventuels effets de glorification posthume. Les rendre anonymes, c'est combattre le djihadisme !

vendredi 7 juillet 2017

La police du Vatican surprend une orgie gay dans l'appartement d'un prêtre


Sex & Drug &... Religion ? Alertée par des voisins inquiets, la police du Vatican a mené un raid dans l'appartement d'un prêtre où des indidivus se livraient à la prise de drogue et à des orgies homosexuelles. Le pape François serait furieux.

En juin, la police de la cité du Vatican a mené une opération dans un appartement de l'ancien palais de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (également appelé le Saint-Office), selon des révélations datant du quotidien italien Il Fatto Quotidiano.

L'appartement était occupé par un prêtre travaillant en tant que secrétaire du cardinal Francesco Coccopalmerio, le chef du Conseil pontifical pour les textes législatifs et conseiller personnel du pape.

Selon Il Fatto Quotidiano, des voisins inquiets de voir des allées et venues suspectes dans l'appartement ont averti les policiers. Arrivés sur place, ces derniers sont tombés sur une scène peu banale pour le Vatican : un groupe d'hommes en pleine orgie.

Le prêtre résidant dans l'appartement a été arrêté et emmené pour interrogatoire.

Selon le quotidien italien, le pape François aurait été particulièrement attristé par cet incident et aurait demandé au cardinal Coccopalmerio de se retirer.

Ce scandale fait surface alors que le cardinal George Pell, numéro trois du Vatican, est inculpé en Australie pour abus sexuels. Ce dernier a clamé son innocence tout en faisant part de son intention de rentrer en Australie pour se défendre, avec le soutien du Saint-Siège.