Sauf avis de recherche, nous ne publions plus de photographies, vidéos ou articles d'auteurs d'attentats, afin d'éviter d'éventuels effets de glorification posthume. Les rendre anonymes, c'est combattre le djihadisme !

vendredi 16 mars 2018

La police hollandaise teste un radar antitéléphone au volant




Les automobilistes n’ont pas fini de pester, du moins ceux qui se plaignent d’être considérés comme des vaches à lait dont le moindre écart sert à alimenter les caisses de l’Etat. Grâce à un nouveau radar, la police néerlandaise est en effet sur le point de «flasher» les conducteurs qui utilisent leur téléphone portable au volant, selon le quotidien belge «Het Laatste Nieuws».

Pour traquer les fautifs, les pandores utilisent un radar doté d’une caméra grand angle. L’appareil peut repérer à travers les vitres et le pare-brise des véhicules les personnes qui téléphonent ou qui ont leur smartphone en main alors qu’elles conduisent. Une fois l’infraction validée par un agent de police, une contravention pourra être dressée. «Ce sera le même processus que lorsqu’un agent utilise des jumelles laser pour contrôler la vitesse», confie le responsable de cette expérimentation, Egbert-Jan van Hasselt. «Le développement de cette technologie est encourageant, la caméra peut être utilisée dans toutes les configurations, tant qu’elle filme en surplomb», explique-t-il.

Pour l’heure, l’appareil est en phase de test et les contrevenants flashés échappent à l’amende, précise «Het Laatste Nieuws». Mais les autorités espèrent que la nouvelle méthode sera validée juridiquement avant la fin de l’année. Téléphoner ou conduire, il faudra alors vraiment choisir, d’autant plus que le système sera à terme automatisé, comme les radars qui flashent les excès de vitesse.