Sauf avis de recherche, nous ne publions plus de photographies, vidéos ou articles d'auteurs d'attentats, afin d'éviter d'éventuels effets de glorification posthume. Les rendre anonymes, c'est combattre le djihadisme !

jeudi 29 mars 2018

Pierre Maudet présent à une cérémonie en l'honneur de l'armée secrète P26


Interpellé par le député d'Ensemble à Gauche Pierre Vanek, le Conseil d'Etat a confirmé: oui, Pierre Maudet a bien participé le 17 novembre 2015 à Genève à une cérémonie qui honorait les vétérans de l'ex-armée secrète p26, dissoute en 1990 dans le sillage du scandale des fiches. Le magistrat PLR chargé du Département de la sécurité y est intervenu «brièvement», précise l’Exécutif cantonal, cité par «Le Courrier».

Pierre Vanek s'inquiétait aussi d'une possible opération de réhabilitation en cours de la P26, qui durant les années 1980 avait agi en dehors du cadre légal et institutionnel. Le Conseil d'Etat rétorque que la cérémonie à laquelle Pierre Maudet a assisté n’avait pas pour objet de réhabiliter ni de qualifier l'ex-armée secrète.

Des cérémonies du même genre ont eu lieu dans d’autres cantons, également en présence de conseillers d'Etat. Elles ont suscité des remous médiatiques et politiques, notamment à gauche. Au Conseil national, la Genevoise Lisa Mazzone a déposé dernièrement un projet de motion pour rendre public le rapport du Conseil fédéral sur la P26. Rapport dont les annexes ont disparu. Pour l'élue fédérale des Verts, la présence d'un conseiller d'Etat à une cérémonie en l'honneur de l'ex-armée secrète ressemble à une «caution». Ni Pierre Maudet ni le Gouvernement genevois n'ont accepté de répondre au «Courrier».