Sauf avis de recherche, nous ne publions plus de photographies, vidéos ou articles d'auteurs d'attentats, afin d'éviter d'éventuels effets de glorification posthume. Les rendre anonymes, c'est les combattre !

samedi 3 février 2018

La Russie a éliminé au moins 30 terroristes, dans la zone où son avion a été abattu




L'aviation militaire russe a pris pour cible la zone contrôlée par Al-Nosra de la province syrienne d'Idleb où un Su-25 avait été abattu plus tôt par des militants, tuant au moins 30 terroristes, a annoncé le ministère russe de la Défense.

L'armée russe a annoncé le 3 février avoir frappé avec «des armes de haute précision» la zone où un Su-25 a été abattu, affirmant avoir tué «plus de 30 combattants du Front Al-Nosra» lors de cette frappe, dans des déclarations rapportées par l'agence Tass.

Le ministère de la Défense russe avait confirmé plus tôt dans la journée qu'un Soukhoï Su-25 s'était écrasé dans le gouvernorat d'Idleb, probablement abattu par un système de missile antiaérien portatif. Le pilote avait pu s'éjecter de l'appareil mais a été tué par des combattants au sol dans une zone contrôlée par le groupe terroriste djihadiste Al-Nosra.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, qui œuvre dans la zone de désescalade d'Idleb, tente désormais de récupérer le corps du pilote, a encore précisé le ministère russe de la Défense.