Sauf avis de recherche, nous ne publions plus de photographies, vidéos ou articles d'auteurs d'attentats, afin d'éviter d'éventuels effets de glorification posthume. Les rendre anonymes, c'est les combattre !

lundi 4 décembre 2017

Complices d'un tueur évadé à Fribourg pincés en Espagne


L’auteur présumé de l’assassinat de Frasses (FR), qui s’est échappé de la prison de Fribourg le 2 septembre, court toujours. Mais l’étau de la police semble se resserrer sur ce Kosovar de 35 ans et ses complices. Selon la presse ibérique, deux Fribourgeois de 19 et 22 ans ont été arrêtés il y a dix jours en Espagne. Ils sont suspectés d’avoir pris une part active dans l’évasion du détenu B. L. «Je confirme que deux hommes ont été arrêtés à Valence suite à un mandat d’arrêt fribourgeois», a réagi le procureur général Fabien Gasser.

Converti à l'islam et radicalisé en prison

I. Z., un des deux jeunes arrêtés en Espagne, est un habitant de Marly (FR). Ancien détenu, il aurait fait la connaissance de B. L. à la prison centrale de Fribourg. «Là-bas, sous l’influence de B. L., il est devenu musulman et s’est radicalisé avec l’excès de zèle du converti. Les deux hommes n’ont jamais caché qu’ils souhaitaient aller faire le jihad en Syrie», indique une de nos sources.

D’après la police espagnole, la piste de la radicalisation islamiste en prison leur a été communiquée par leurs homologues fribourgeois. Porte-parole de la police fribourgeoise, Martial Pugin n'a pas souhaité faire de commentaire sur ce point. «Les informations sur la pratique de l’islam sont trop imprécises pour être confirmées. Je n’ai pas encore pu auditionner les personnes interpellées», a affirmé le procureur général. Selon nos informations, la procédure d’extradition des deux jeunes est en cours.

Père de famille criblé de balles 

Le Kosovar en fuite a été condamné à la prison à vie par le Tribunal de la Broye en 2016. Son acolyte est toujours en détention. Les deux hommes sont accusés d'avoir assassiné un Italien d'origine kosovare de 36 ans devant son domicile à Frasses (FR) en 2013, sous les yeux de son épouse et de leurs enfants âgés de 6 mois, 2, 6 et 8 ans lors des faits. L'homme avait été criblé de balles. Ce meurtre a eu lieu dans le cadre d'un long et sanglant antagonisme entre deux clans kosovars.

Abdoulaye Penda Ndiaye